Tous les lycéens de Terminale connaissent Parcoursup. Et pour cause, ce portail est le passage obligé pour quiconque souhaite s’inscrire dans l’enseignement supérieur.

 Parcoursup regroupe plus de 14 000 formations pour environ 800 000 lycéens qui y ont inscrits leurs vœux. C’est dire si ce portail est devenu extrêmement important au fil des années. Et si son but est de simplifier la vie des candidats aux établissements d’enseignement supérieur en leur permettant de faire part de leurs souhaits en un seul lieu, cette procédure est pourtant souvent vue comme compliquée et un peu hasardeuse…

 

Parcoursup : pour s’informer et pour s’inscrire

 

Si Parcoursup est une plateforme d’inscription, le site va aussi fourmiller d’informations puisque toutes les écoles participant à cette procédure y sont présentées. Diplômes, enseignements, débouchés, rien ne manque ou presque pour vous renseigner. Dès lors, il est tout à fait possible de récupérer sur Parcoursup les informations nécessaires pour s’inscrire en toute connaissance de cause. On y trouve même le nombre de places disponibles ou encore le nombre de candidatures enregistrées par chaque formation l’année passée.

Parcoursup s’adresse aux élèves de Terminale générale, technologique et professionnelle, mais aussi aux personnes ayant obtenu le Bac les années précédentes et en recherche de réorientation.

 

Les formations présentes sur Parcoursup

 

Elles sont extrêmement nombreuses. Pour résumer, il s’agit de toutes les formations supérieures reconnues par l’Etat. Parmi elles :

  • les licences universitaires
  • la PACES
  • Les BTS
  • Les DUT
  • Les DCG (comptabilité et gestion)
  • Les prépas
  • 20 écoles nationales supérieures d’architecture
  • un grand nombre d’écoles d’ingénieurs et de commerce post-Bac
  • certaines écoles d’art
  • certaines formations médicales et paramédicales
  • les IFSI (instituts de formation en soin infirmiers)
  • les IRTS (instituts régionaux du travail social)
  • Sciences po Paris et plusieurs IEP de Province

 

La loi demande qu’à terme, toute l’offre de formation supérieure figure sur Parcoursup. Il n’empêche que de nombreux établissements ne sont pas encore accessibles par Parcoursup. Il s’agit bien souvent d’écoles privées spécialisées. Le mieux est de se renseigner directement auprès d’elles en cas de doute.

 

Le calendrier

Voici les grandes dates de la procédure telle qu’organisée en 2019. A quelques jours près, les dates 2020 devraient être similaires

 

20 décembre : Les candidats peuvent consulter la nouvelle version du site Parcoursup et vérifier les informations sur tous les programmes disponibles.

22 janvier au 14 mars : Les candidats peuvent inscrire leurs vœux. 10 vœux possibles + 20 sous-vœux (exemple : DUT MCO : 1 vœu. MCO à Nevers, Tours, Moulins et Dijon : 4 sous vœux).

3 avril : fin de la période de confirmation des vœux et de la période de finalisation et d’envoi des dossiers d’inscription.

mi-mai : les formations commencent à envoyer leurs réponses aux vœux des candidats jusqu’à la mi-juillet. A ce moment débute aussi la procédure complémentaire qui remet en « jeu » des places non attribuées pour le moment, aux candidats qui n’auraient pas été satisfaits par leurs premières propositions.

 

Les établissements d’enseignement supérieur peuvent envoyer plusieurs types de réponses :

 

Les formations sélectives : Oui, Non, Oui en attente d’une place.

Les formations non sélectives : Oui, Oui si (sous réserve que certains pré-requis d’accès à la formation soient satisfaits), Oui en attente d’une place, et Oui si en attente d’une place.

Une fois ces réponses parvenues, les candidats auront un délai de quelques jours pour y répondre. Ils pourront répondre soit Non, et attendre d’autres réponses, soit un Oui ferme, et renoncer à leurs autres vœux, soit Oui mais conserver d’autres vœux en attente, il faudra alors l’indiquer clairement, sinon ces vœux seront supprimés.

 

Pour plus d’informations : https://www.parcoursup.fr/ ou http://www.terminales2018-2019.fr/