Parmi les nouvelles formations devant ouvrir à Nevers à la rentrée 2019 figure le BTS Économie sociale et familiale du Lycée Jean-Rostand. Cette formation mène droit aux métiers du sanitaire et social.

« Cette nouvelle filière permet tout d’abord de satisfaire un vrai besoin dans notre département en spécialistes du sanitaire et du social. Elle permet aussi à de jeunes bacheliers nivernais de rester dans le département plutôt que d’aller s’inscrire dans ces filières à Dijon ou à Bourges ou d’arrêter leurs études. » Ces mots de Christophe Moulin, directeur délégué aux formations professionnelles et technologiques du lycée Jean Rostand de Nevers sont très clairs : il fallait à Nevers et à la Nièvre un BTS Économie sociale et familiale.

Suite à cette réflexion, le lycée Jean Rostand a donc décidé d’ouvrir en cette rentrée sa 1re filière d’enseignement supérieur. Un BTS dans le prolongement du Bac professionnel Accompagnement, soins et services à la personne que propose le lycée depuis déjà bon nombre d’années.

Ce nouveau programme dont l’ouverture est donc prévue pour la rentrée 2019 s’est donc trouvé inscrit sur Parcoursup dès le début du mois de février dernier. Résultat : plus de 350 candidatures, et une 1re promotion qui devrait compter 18 élèves. Parmi les jeunes arrivants, environ 40 % de bacheliers professionnels, mais aussi des jeunes sortant du Bac techno ST2S et quelques jeunes issus de filière générale.

« Les enseignants seront les professeurs des filières professionnelles sanitaires et sociales déjà présents dans le lycée en Bac professionnel ASSP. Néanmoins, nous pourrons si besoin faire appel à des intervenants extérieurs sur certains cours. » Les étudiants auront à leur programme des enseignements très pratiques de communication professionnelle, de gestion ressources humaines d’un service, d’animation formation ou encore de gestion budgétaire. « Ils auront aussi des cours plus théoriques d’anglais ou encore de physique, mais toujours avec des finalités pratiques en rapport avec leurs futurs métiers. »

Le BTS proposera par ailleurs 6 semaines de stage en 1re année et 8 semaines l’année suivante. « Les diplômés de ce BTS pourront travailler à l’Action sociale, l’Agence régionale de santé, en caisse d’allocations familiales, mais aussi dans le secteur socio éducatif, le secteur hospitalier, les services de soin ou de maintien à domicile ou encore dans des entreprises sociales… »

Conditions d’admission : Un Bac professionnel sanitaire et social (par exemple ASSP), le Bac techno ST2S (Sciences et technologies de la santé et du social) ou encore un Bac général.

Les débouchés : Il sera possible aux jeunes sortant de cette formation de poursuivre leurs études en licence professionnelle (Bac+3) Intervention sociale, ou en LP Administration et gestion des entreprises de l’économie sociale sans oublier d’autres voies comme la LP Métiers de la cohésion sociale. Ils pourront aussi envisager le Diplôme d’État de conseiller en économie sociale et familiale (DECESF).

Pour en savoir plus : Lycée Jean-Rostand, 9 boulevard Saint-Exupéry, Nevers, 03 86 60 36 00. http://lp58-rostand.ac-dijon.fr/?-BTS-Economie-Sociale-et-Familiale-205-