De nombreuses autres aides existent en dehors des bourses sur critères sociaux qui permettent de prendre en compte des situations très particulières.

Les aides du Conseil régional

Les Conseils régionaux et parmi eux le Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté mettent à disposition un certain nombre d’allocations et autres fonds destinés aux étudiants. Pour plus de détails, se renseigner sur le site de la région :

La région BFC propose, entre autres :

Les Bourses pour formations sanitaires et sociales

 L’aide au mérite : Cette bourse est versée aux bacheliers ayant obtenu la mention « très bien » au Bac et percevant une bourse sur critères sociaux. Elle est accordée pour 3 ans. Son montant : 900 € par an.

L’aide à la mobilité en master : Elle s’adresse aux étudiants s’inscrivant pour la première fois en master 1 (Bac+4) dans un établissement situé hors de leur académie. Il faut être bénéficiaire d’une bourse sur critère sociaux ou autre allocation spécifique. Son montant : 1 000 €.

Les aides à la mobilité internationale : On trouve la Bourse Erasmus + pour les séjours universitaires effectués dans le cadre du programme de même nom, la Bourse Erasmus + Stage pour les séjours sous forme de stage en entreprise, et la Bourse de mobilité internationale versée par le Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Ne pas oublier l’aide à la mobilité que l’on peut demander au service des relations internationales de son établissement en cas de séjour de 2 à 9 mois à l’étranger et certaines autres aides ministérielles.

Les aides du Crous : L’allocation annuelle et l’aide ponctuelle. L’allocation annuelle s’adresse aux étudiants de moins de 35 ans en difficulté financière mais ne pouvant percevoir une bourse de l’enseignement supérieur sur critères sociaux. Elle est cumulable avec d’autres aides –mobilité internationale, aide ponctuelle, aide au mérite. Son montant : de 1 009 à 5 551 € par an. L’aide ponctuelle répond à une situation sociale grave, si l’allocation annuelle ne peut être versée. Son montant : 1 669 €. Elle peut être versée au maximum deux fois par année universitaire.

L’allocation pour diversité dans la fonction publique : Cette aide veut soutenir les candidats méritants préparant les concours de la fonction publique. Elle est attribuée par le préfet en fonction des résultats scolaires et de critères sociaux. Accordée pour un an, elle s’élève à 2000 €.

Les aides des collectivités locales : De nombreuses collectivités locales – villes, départements… – viennent en aide aux étudiants avec d’autres aides plus ou moins particulières. Le mieux est de se renseigner auprès de chaque collectivité pour tout savoir.